Open top menu
Débat (Kriisiis.fr) : Doit-on citer les sources provenants de Twitter ?

Débat (Kriisiis.fr) : Doit-on citer les sources provenants de Twitter ?

Christophe Ramel du blog Kriisiis.fr a pris l’initiative de lancer un débat très intéressant sur le fait de publier ou non la source d’une information quand celle-ci a été trouvée sur Twitter ou plus généralement sur un réseau « temps réel ». Il est d’usage, normalement, pour les journalistes ou blogueurs les plus honnêtes, de donner le lien ou le nom de la source d’information quand celle-ci a été tirée d’un autre article ou en face à face avec la personne concernée, mais est-ce que cette pratique est, ou peut être, appliquée à ce type de réseau ?


Visiblement, citer une source d’information ou plus généralement faire suivre l’information quand elle reste sur le même réseau n’est pas un problème en soit, c’est d’ailleurs le principe fondateur des réseaux « Temps réel ». Twitter a, pour cela, ce fameux Retweet (RT) qui mentionne l’utilisateur source avant de re-publier l’information. Là où il peut y avoir un problème, c’est au moment où l’information diffusée sur Twitter est reprise dans des articles de blog ou par les journalistes professionnels.

On sait maintenant, notamment depuis le reportage d’Envoyé Spécial sur Twitter (voir mon analyse), que ces journalistes utilisent ces réseaux pour y tirer de l’information rapidement. La problématique de divulgation des sources d’information n’est pas négligeable mais prend une autre tournure selon la popularité ou la finalité de celui qui exploite cette information. Les journalistes, par exemple, ont du mal à citer leurs sources quand elles proviennent d’internet. Sûrement parce qu’ils jugent visiblement, la plupart du temps, qu’il sont les seuls à fournir une information « fiable » et « vérifiée » ? De plus, divulguer leurs sources serait divulguer leur fond de commerce (qui vu du web n’en est plus un). Ma question est : Est-ce que les journalistes sont prêts à divulguer leurs sources d’information comme le fait la blogosphère ? Y-a-t-il actuellement des exemples ?

La petite caractéristique des réseaux temps réel se trouve dans la différentiation entre le producteur et le rapporteur. Contrairement à un blog, les réseaux « temps réels » mettent l’accent sur la diffusion de l’information et non sur la création d’une information nouvelle. Cependant, le rapporteur joue un rôle tout aussi important que le producteur puisqu’il fait parti de l’action de visibilités. Donc, comme le souligne Christophe, doit-on mentionner comme source le rapporteur (celui qui a fait suivre l’information), le producteur ou les deux ? Je pense que les deux sont pertinents au moins en signe de reconnaissance pour le rapporteur !

Pour terminer, je trouve évident de publier systématiquement nos sources. Si nous ne le faisons pas, c’est que nous en sommes l’auteur… Par conséquent, on cherche délibérément à tromper ses lecteurs et à cacher notre incompétence à produire du contenu.

Personnellement en dehors des réseaux « Temps réel », je publie systématiquement mes sources qu’elles soient auteurs ou simples rapporteurs. Je n’avais jusqu’à présent pas réfléchi au cas Twitter. J’avais, il est vrai, par habitude de citer comme source le lien donné par le rapporteur. Je vais donc à partir de maintenant publier le rapporteur grâce auquel j’ai pris connaissance de l’information.

Vous pouvez prendre part à ce débat en répondant sur le blog de kriisiis.fr ou ici directement.

Sorry, there are no polls available at the moment.

Sorry, there are no polls available at the moment.

Source : Débat : Faut-il citer ses sources lorsqu’il s’agit de tweets sur Twitter ?

Bastien
Ecrit par Bastien

8 Réponses au commentaire

  1. Avatar
    mars 22, 2010

    Rappelons aussi que les journalistes sont encore parfois prompt à réaliser des sujets sur le ton des « dangers d’Internet » et que du coup donner les sources en disant que ça vient du web est un peu contradictoire vis à vis de leur public. On ne peut pas critiquer un médium pour un reportage et, au sein d’une même rédaction ou d’une même édition, annoncer une nouvelle sourcée depuis le web. Effet de guignol garanti, c’est un raisonnement très défendable.
    .-= Dernier article de Simon : Chaises panneaux routiers [blog] =-.

    Répondre

  2. Avatar
    mars 22, 2010

    Citer la source est la moindre des choses.

    Le rapporteur, ça dépend. S’il ajoute quelque chose à la source, pourquoi pas. Il faut aussi éviter les @source > @rapporteur1 > @rapporteur2 > @rapporteur3 …

    En tout cas, citer le seul rapporteur n’est pas très malin puisque cela signifierait que l’on aurait pas vérifier la source.

    Il n’y a pas que la provenance internet qui ne soit pas toujours citée dans la presse. En fait dans bien des cas, citer une entreprise privée vient assez facilement en contradiction avec le business model de la presse qui monétise avec le pub.

    Répondre

  3. Avatar
    mars 22, 2010

    Twitter n’a pas changé la manière dont communique les êtres humains. Le média n’a aucune importance dans la citation des sources qu’il soit numérique ou papier. Ce qui compte c’est la confiance que l’on donne à l’information et à son rapporteur. La citation des sources reste pour moi une recommandation dans la manière de diffuser l’information. A bientôt ! 😉

    Répondre

  4. Avatar
    mars 23, 2010

    Débat intéressant. Je pense que malheureusement, le tout est assez compliqué.

    J’imagine aisément la situation suivante :
    Un article anglais > Un tweet > des RT > deux articles anglais > des RT > un article français > un RT > mon article

    Au final, comme tu le soulignes (ou en commentaire, j’ai déjà oublié), qui est la source et comment la trouver ? Parce que à ce jeu, c’est le plus gros qui gagne, par forcement la ou les sources.

    Ensuite, j’ai plutôt tendance à citer un article sur lequel je m’appuie plutôt qu’un tweet mentionnant un article. Tout simplement parce que le tweet cite la source, donc forcement, je fais de même : je cite la source et pas forcement ma source.

    Débat difficile, je l’accorde.
    .-= Dernier article de Keeg : [Etude] Les blogueurs écrivent pour les blogueurs [blog] =-.

    Répondre

    • Avatar
      mars 23, 2010

      Débat compliqué oui.

      Je notais jusqu’à présent, comme toi, l’article sur lequel je m’appuyais (il m’arrivait d’apprendre une news via un article mais qui n’apporterait rien de plus donc du coup je passais à sa propre source …)

      Mais maintenant, avec Twitter, je trouve intéressant de noter sa source de cette façon : article via (@letwittos ou un autre article)

      De plus avec Twitter on a aussi l’occasion de poser des questions à la Twittosphère pour trouver de l’information complémentaire à un article que l’on rédige. Certain Twittos nous proposent des liens qui entreront dans nos sources. Donc en signe de reconnaissance et pour les remercier il est également conseillé de les mentionner.

      Répondre

Laisser un commentaire