Open top menu
[Analyse] Envoyé spécial : La révolution Twitter – France 2

[Analyse] Envoyé spécial : La révolution Twitter – France 2

Jeudi 4 Mars, la très célèbre émission Envoyé Spécial, sur France 2, s’est penchée sur le cas Twitter. Attention, les vieux médias parlent des nouveaux médias … Je vous propose ici une petite analyse sans prétention.

L’introduction commence fort, peut être pour faire du sensationnel ? A 3:32, le journaliste dit : « Bienvenue dans l’univers du partage, de l’instantanéité et de ces dérives… bienvenue dans le monde de Twitter ». Jolie façon d’introduire un nouveau service en terminant la phrase sur un point négatif. L’auditeur qui découvre Twitter est directement conditionné et devient donc méfiant ou septique. L’effet est d’autant plus amplifié que l’interview de Carl de Canada se termine au moment ou il évoque le fait qu’il relaye des rumeurs sur Twitter …

Le reportage commence par l’interview d’une jeune fille. Petit point positif, le journaliste explique que se lancer sur Twitter est simple. Aux alentours de 5:50, on ressent que le journaliste est en train de mettre gentillement l’accent sur le fait que Twitter est « addictif » … Visiblement la jeune fille ne peut se séparer de « son Twitter » . « […] Je ne suis pas une droguée maisss … presque. » Voila le mot est lâché et bizarrement la séquence se termine encore sur un point négatif.



À 5:48, petite séquence sur les vieux médias qui utilisent Twitter. D’après eux, France 24 surveille et exploite ces réseaux pour remonter des scoops, de l’info… C‘est visiblement une bonne nouvelle puisque ,du coup, nous somme tous mis à contribution et reconnu comme tel… Maintenant est-ce que les vieux médias demandent systématiquement les autorisations d’exploitation des photos amateurs par exemple ? Citent-ils leurs sources quand leurs information viennent de Twitter ?. A 8:26 voici ce que dit le journaliste interviewé « […] S’il y a bien un monopole que les journalistes ont perdu, et ça il faut s’y faire, c’est celui de la captation. On ne sera plus les premiers sur les évènements. Ça c’est terminé ! » Voila une phrase claire que tous les journalistes devrait intégrer … à retenir donc.

« Devenir un acteur de l’actualité, être capable de s’impliquer dans un évènement à des milliers de kilomètres de chez soi … voila la nouveauté, voila la véritable force de twitter » .C’est la conclusion de la voix OFF après l’interview d’un documentaliste et visualisation d’une vidéo très marquante de la révolution iranienne. C’est, je trouve, une très bonne conclusion positive. Malheureusement, la séquence est automatiquement suivie par un « Mais voila … » qui enchaine sur le sujet de l’usurpation d’identité ! et le manque de fiabilité de l’information… exemples à l’appuis. D’après eux, la force du journaliste, c’est de vérifier systématiquement les informations transmises … ce que ne fait pas l’utilisateur sur Twitter… (hummm à méditer).

Malgré ces (nombreux ?) points négatifs, le réseau Twitter se développe encore… Dommage pour vous parce qu’ensuite, à 6:53 (à la fin du reportage), la voix OFF vous annonce que Twitter veut gagner de l’argent et que du coup votre compte gratuit risque de devenir payant !

Ce que j’en retiens : Twitter est un bon réseau mondial simple et rapide mais pas sûr, pas fiable, addictif et bientôt payant.

Globalement, le reportage explique de façon claire ce qu’est Twitter. Même un vendeur de fromage de chèvre qui n’utilise pas le web, et qui n’a pas de smartphone, avait parfaitement compris le service pour le présenter à son tour facilement. Si si je vous assure ! Malheureusement chaque séquence se termine quasi systématiquement sur une mise en garde ou un point négatif.

Les vieux médias ont ils peur des nouveaux médias ? ou vont-ils réussir à en tirer parti ?

Qu’avez vous pensé de ce reportage ? Trouvez-vous que le/les journaliste(s) ont bien mené le sujet ? Sont-ils restés neutres face à un service qui pourrait leurs faire de l’ombre ?

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais la voix OFF est un savant mélange entre un mec en pleine déprime, dédaigneux et en manque de sommeil …

Bastien
Ecrit par Bastien

1 Réponses au commentaire

  1. Avatar
    mars 13, 2010

    « Ce que j’en retiens : Twitter est un bon réseau mondial simple et rapide mais pas sûr, pas fiable, addictif et bientôt payant. »

    Bien vu Bastien ! et tu pourrais remplacer « Twitter » par le sujet polémique du moment et ton analyse resterait valable. Une honte pour le journalisme, en somme.

    D’ailleurs, je recommande la lecture de « Médias, la faillite d’un contre-pouvoir » de Luc Chatel et Philippe Merlant, qui continuera l’éclairage que tu as apporté en décryptant cette émission.

    🙂 Sylvie

    Répondre

Laisser un commentaire